Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chroniques ordinaires

Des chroniques pour dire notre vie quotidienne avec ses petites et grandes aventures, drôles, tendres et même absurdes parfois.

13. Les dimanches

Le dimanche est un velours. Blanc, pourpre, vieux rose. Quand on le caresse on y laisse une trace légère, douce, on sent une étoffe qui ploie sous le poids des semaines passées et à venir, il s'allonge, s'étire pour laisser place à une surface lisse sur laquelle le temps coule. Si on le prend à rebrousse-poil, il semble se rebiffer contre les autres jours, être celui où l'on a soudain le temps de réaliser tout ce que le quotidien empêche, famille, sport, amis, farniente. Un autre rythme, une autre vie.

Le dimanche est rebelle, il impose un silence profond en son matin. Seul dérangé par l'odeur des croissants ou des activités de ceux qui veulent lui montrer que son désert programmé ne rimera pas avec apathie. Dans son après-midi, il sort les familles sur les sentiers, les montagnes, les bords de lacs, au son des grillades ou des pentes enneigées. Il cocoone autant qu'il libère, les esprits et les membres. Il est fait d'obligation aussi, certes cachées, mais on doit en profiter, le savourer ou tout au moins ne pas le rater, injonctions maladroites pour un jour qui, depuis que les contraintes religieuses dominicales ont perdu en importance, laisse un champ des possibles ouvert.

C'est dimanche et ils dorment, encore quelques limbes accrochées dans la maison, quelques instants hors du monde. Cliquetis sur claviers dans le chant des oiseaux et le soleil pas encore haut. J'aime les dimanches. Ils sont autant de promesses, de chances et de désirs.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chevalier Ordinaire 01/05/2017 15:52

C'est très joli ! le dimanche est comme une trêve dans le parcours. Trenet disait "Les enfants s'ennuient le dimanche." bonne journée ! à bientôt

Abigail 01/05/2017 16:05

Merci pour votre commentaire et vos compliments! et j'aime beaucoup la phrase de Trenet... A bientôt!