Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chroniques ordinaires

Des chroniques pour dire notre vie quotidienne avec ses petites et grandes aventures, drôles, tendres et même absurdes parfois.

16. A l'eau

Les piscines découvertes. Rien que d'y penser, un frémissement vous saisit. Ce mélange d'odeur de crème solaire, de chlore, d'herbe coupée, de frites aussi, qui flotte au milieu de corps dénudés. Ainsi dit, il ferait fuir même le plus grand adepte du tourisme de masse, il est en fait un délice de l'été, un retour en enfance, un bonheur simple. On passe les portiques en bétons et métal, on entre dans l'univers de la pelouse lisse; les bassins scintillent, les parasols et les serviettes de bains ajoutent la touche de couleur joyeuse à ce paradis vert et bleu. On vient y chercher une ligne d'eau, des copains, du bronzage. Endroit communiste par excellence, un corps seulement vêtu d'un maillot est plus démocratique qu'une tenue composée. Pourtant, en y regardant mieux, la glacière, le transat, le choix de l'emplacement, les bijoux en or ou la coupe d'une tenue de bains sont autant de signes d'appartenances sociales. Ils restent toutefois discrets et tout le monde baigne dans la même eau.

Mon moment préféré est le matin. L'heure des habitués qui sont souvent des habituées. Elles  ont échangé leur café matinal hivernal au tea-room du coin par des discussions animées en longueurs. Cela donne des conversations un peu criées sur les enfants, la famille, le repas de midi ou les courses restant à faire que vous attrapez au gré de vos traversées. La frustration qui est la vôtre dans cette configuration, c'est que vous ne saisissez que des bribes d'informations, la moitié du menu et le quart des aventures familiales. Alors quand l'anecdote se fait croustillante, vous envisagez de faire discrètement la planche afin de ne surtout pas rater le fameux fin mot de la petite histoire...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article